Natalia Caprili

Nai grandit en Toscane au milieu des pinceaux de son père artiste. Dans ce contexte propice à la création, la petite fille se met rapidement à dessiner.

Diplômée en Philosophie de l'Université de Pise (1999-2000), elle poursuit ses études en histoire des femmes en France à l'Université de Paris VIII. Elle travaille comme peintre-décoratrice pour les vitrines de Noël et crée des sculptures au crochet. Dans la capitale française, Nai considère pour la première fois l'éventualité de vivre de sa passion. De retour en Italie, elle anime un atelier de théâtre, musique et dessin pour enfants en collaboration avec l'Association Strade Varie et Soledad Nicolazzi à Carrare (de 2005 à 2007).

Elle expose en France et en Italie depuis 2007.

Artiste pluridisciplinaire, Nai est aussi chanteuse et accordéoniste. En 2010, elle part en tournée en Mongolie avec son groupe les Forasteri pour un spectacle inspiré d'une pièce de Samuel Beckett ( En attendant Godot) et en 2015 elle crée un nouveau projet musicale avec le trio Nai et les hommes du monde.

En 2014 elle construit un cirque des marionnettes en papier pour son spectacle de figure « Il Circo Nai & Max » avec Max Jurcev, musicien et compositeur.

Créer est pour elle un besoin vital. La vie la fascine dans toute sa richesse et sa diversité. Son art porte la trace des étapes de son existence, de ses rencontres et de ses expériences. Chaque sentiment, réel ou rêvé, vécu ou imaginé, s'invite dans ses compositions poétiques. Nai travaille à partir de pastels secs ou à huile, d'acrylique et de tissus rapportés de ses voyages. Elle utilise le papier comme une matière textile. Certaines parties sont réalisées au crochet avec des tissus cousus.

“Sur scène ou dans son atelier, l'artiste aime surprendre le spectateur. Elle construit ses œuvres à la manière d'un metteur en scène en disposant ses “acteurs”, en créant ses costumes et ses décors. Ses personnages sont reconnaissables par leurs immenses chapeaux-bulles brodés de volutes dorées. Ses œuvres se réfèrent le plus souvent au monde du spectacle, cirque, musique, danse, marionnette. Le rideau rouge s'ouvre comme une fenêtre sur son imaginaire, laissant entrevoir un univers onirique “suspendu” entre réalité et fantasme. Acrobates, équilibristes, clowns, musiciens, violonistes se disputent la première place de cette merveilleuse féerie” (Expo Lourmarin, France, 2014).

© 2014 by Natalia Caprili. Disigned by Gioder